Le chèque cadeau est synonyme de cadeau – que l’on offre à sa famille, ses amis, ses proches, mais depuis quelques années, le chèque cadeau est devenu un outil de rémunération, et de motivation. Voici quelques informations sur le statut du chèque cadeau. Cela intéressera tout ceux qui souhaitent en recevoir, mais surtout en acheter.

LIENS CADEAUX:

Expériences extraordinaires
Agence incentive
Baptême de l'air
Cours de cuisine
Cours oeonologie
Le guide luxe
Meilleur hôtel
Nager avec les dauphins
Organisation de séminaire
Pilotage avion
Séminaire entreprise
Simulateur de vol
Voyage dans l'espace
Peur de prendre l'avion
Création de parfum
Agence séminaire Islande
Agence séminaire Barcelone
Vol en avion de chasse
Vol en L39 Albatros
Vol en Fouga Magister
Guide des avions de chasse

Définition du chèque cadeau :

Le chèque cadeau est un avantage en nature équivalent à un avantage en argent. Il s’agit d’un crédit d’achat qui s’effectue ou s’échange en magasin. C'est-à-dire qu’un chèque cadeau, c’est de l’argent. En réalité, le chèque cadeau est un moyen de paiement, comme du cash, un chèque ou une carte bancaire. Il permet d’échanger un bien ou un service contre ce chèque cadeau.

Le chèque cadeau peut être mono ou multi-enseignes, selon qu’il peut être échangé auprès d’une ou plusieurs enseignes déterminées ». Le chèque cadeau, lui peut être échangé contre des produits de toute nature auprès d’un ou plusieurs magasins ou enseignes.

Un engouement certain pour les chèques cadeaux

Les chèques cadeaux sont le 3e cadeau désiré par les Français derrière l’argent en numéraire (qui reste le souhait no 1) et les vêtements. Le marché français des chèques cadeaux représente près de 1.8 Milliard d'euros sur un marché européen de près de 6 Milliards. Autre statistique importante, le chèque cadeau représente entre 3% et 5% de la consommation totale, ce qui est loin d’être négligeable.

Du chèque cadeau B to B vers le B to C

En France, le marché historique du chèque cadeau était le marché B to B des clients entreprises qui achètent les chèques cadeaux via les comités d’entreprises (remise de chèques cadeaux en fin d’année, à la rentrée scolaire, etc.) et les directions marketing, commerciale, ou encore direction qualité des entreprises (opérations de motivation des salariés, fidélisation des clients, et opérations qualités sur les chaînes de production par exemple). On estime que 70% des cadeaux distribués par les entreprises seraient des chèques cadeaux.

Depuis le milieu des années 2000, le marché s’est ouvert au B to C, aux consommateurs finaux (clients particuliers), sous l’impulsion des distributeurs traditionnels et de leur offre de chèques cadeaux mono-enseigne (par exemple Décathlon ou Sephora) rapidement rejoints par les acteurs des chèques multi-enseignes à travers le lancement de sites e-commerce pour la cible des clients particuliers, et le lancement de partenariats avec des distributeurs physiques

De nouveaux chèques cadeaux

Depuis cinq ans, le marché des chèques cadeaux à vu naître de nouvelles appellations par une diversification de l’offre cadeau. Il s’agit notamment des cartes cadeaux, et des coffrets cadeaux. Ces deux supports, même s’ils diffèrent du chèque cadeau traditionnel, reprennent le concept de moyen de paiement du chèque cadeau, échangeable contre un bien et service pour un montant donné.